Budget 2012 : la Francophonie canadienne conserve ses acquis

Jim Flaherty, ministre des Finances du Canada, n’aura pas fait que des heureux avec la présentation de son dernier budget fédéral. Pourtant, les différents organismes de protection de la langue semblent satisfaits de la reconduction du financement en matière de langues officielles et de la dualité linguistique. Axé sur l’emploi, la croissance et la prospérité à long terme, le budget 2012 conserve les acquis du pays relativement à la Francophonie canadienne.

Extrait du budget 2012

« Les deux langues officielles du Canada font partie intégrante de l’histoire et de l’identité du pays. L’engagement du gouvernement à l’endroit des langues officielles est reconnu à l’échelle internationale. Ainsi, en 2009, le premier ministre s’est vu décerner la plus haute distinction internationale pour le soutien de la Francophonie. La Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008?2013, mise de l’avant par le gouvernement, constitue l’investissement dans les langues officielles canadiennes ayant la portée la plus exhaustive de notre histoire. Le Plan d’action économique de 2012 continuera d’assurer le soutien des langues officielles en maintenant le financement destiné à protéger, à célébrer et à renforcer la dualité linguistique du Canada. »

Si les organismes de protection de la langue française (et de la langue anglaise au Québec) se réjouissent de la reconduction du financement prévu pour les langues officielles du pays, ils restent aux aguets quant à l’impact d’autres mesures du budget 2012 sur les programmes destinés à appuyer le développement des communautés canadiennes. Ils veulent principalement s’assurer qu’on ne coupe pas dans la qualité de la prestation des services aux communautés linguistiques minoritaires.

Somme toute, le son de cloche est positif lorsque l’on se fie aux réactions survenues à la suite du dépôt du budget un peu partout au pays. Je vous invite à en prendre connaissance :

Budget fédéral : bonne nouvelle pour les langues officielles… Le budget fédéral épargne les langues officielles Budget fédéral : la minorité d'expression anglaise du Québec est soulagée Réaction de l'Assemblée communautaire fransaskoise (AFC) au budget fédéral

Philippe Daoust