Depuis quand parle-t-on français au Nunavut?

En voyageant à travers le pays, j’ai entendu des gens parler français presque partout : dans les Maritimes, dans les Prairies, dans l’Ouest et bien sûr au Québec et en Ontario. En discutant avec certains coordonnateurs des Rendez-vous de la Francophonie responsables des territoires nordiques, je me suis rendu compte que la langue française réussit à faire son chemin à travers les glaces du Nord canadien. Voilà que je tombe sur un article intéressant du Portail linguistique du Canada qui m’informe des origines françaises du Nunavut, un territoire qui m’était jusqu’ici inconnu.

Je vous invite à aller consulter cet article attentivement pour découvrir les origines nordiques de la langue française de ce coin de pays. Pour ma part, je vous présente ici, bien humblement, un résumé de mes lectures et de mes petites recherches sur le Nunavut francophone.

Comme un peu partout ailleurs au pays, c’est le commerce des fourrures qui aura mené les premiers Francophones à fouler le sol du Nunavut dès le 17e siècle. Toutefois, selon l’article du Portail linguistique du pays, le fait français de ce territoire nordique aurait pris de l’ampleur au 19e siècle, à l’ère des explorations nordiques. Racine, Bernier, Caron, Tremblay et Lavoie sont tous des pionniers francophones du Nunavut qui ont embrassé la culture et la communauté nunavoise. (Suggestion : allez voir dans l’article la signification colorée des surnoms donnés aux explorateurs francophones par les Inuits!)

Notre terre

En inuktitut, la langue des Inuits, Nunavut signifie « Notre terre ». Ce territoire de plus de 2 millions de km2 est habité par 33 330 personnes, en majorité des Inuits (85 %). Il y a donc 1,3 habitant par 100 km2! En comparaison, pour vous donner une idée, nous sommes 29 Canadiens par 100 km2 dans l’ensemble du pays. Les côtes du Nunavut représentent 67 % de l’accès côtier de tout le Canada.

Autre donnée intéressante : l’avenir du territoire semble assuré alors que les données du gouvernement estiment que plus de la moitié de la population nunavoise est âgée de moins de 25 ans.

Pour découvrir toutes les richesses du Nunavut, visitez la version française du site Internet du gouvernement nunavois. Vous y trouverez plusieurs informations supplémentaires à propos du territoire, de la population et de l’économie de cette vaste étendue nordique à redécouvrir.

Philippe Daoust