Blogue

En voyageant à travers le pays, j’ai entendu des gens parler français presque partout : dans les Maritimes, dans les Prairies, dans l’Ouest et bien sûr au Québec et en Ontario. En discutant avec certains coordonnateurs des Rendez-vous de la Francophonie responsables des territoires nordiques, je me suis rendu compte que la langue française réussit à faire son chemin à travers les glaces du Nord canadien. Voilà que je tombe sur un article intéressant du Portail linguistique du Canada qui m’informe des origines françaises du Nunavut, un territoire qui m’était jusqu’ici inconnu.

Je vous invite à aller consulter cet article attentivement pour découvrir les origines nordiques de la langue française de ce coin de pays. Pour ma part, je vous présente ici, bien humblement, un résumé de mes lectures et de mes petites recherches sur le Nunavut francophone.

Comme un peu partout ailleurs au pays, c’est le commerce des fourrures qui aura mené les premiers Francophones à fouler le sol du Nunavut dès le 17e siècle. Toutefois, selon l’article du Portail linguistique du pays, le fait français de ce territoire nordique aurait pris de l’ampleur au 19e siècle, à l’ère des explorations nordiques. Racine, Bernier, Caron, Tremblay et Lavoie sont tous des pionniers francophones du Nunavut qui ont embrassé la culture et la communauté nunavoise. (Suggestion : allez voir dans l’article la signification colorée des surnoms donnés aux explorateurs francophones par les Inuits!)

Notre terre

En inuktitut, la langue des Inuits, Nunavut signifie « Notre terre ». Ce territoire de plus de 2 millions de km2 est habité par 33 330 personnes, en majorité des Inuits (85 %). Il y a donc 1,3 habitant par 100 km2! En comparaison, pour vous donner une idée, nous sommes 29 Canadiens par 100 km2 dans l’ensemble du pays. Les côtes du Nunavut représentent 67 % de l’accès côtier de tout le Canada.

Autre donnée intéressante : l’avenir du territoire semble assuré alors que les données du gouvernement estiment que plus de la moitié de la population nunavoise est âgée de moins de 25 ans.

Pour découvrir toutes les richesses du Nunavut, visitez la version française du site Internet du gouvernement nunavois. Vous y trouverez plusieurs informations supplémentaires à propos du territoire, de la population et de l’économie de cette vaste étendue nordique à redécouvrir.

Philippe Daoust


Nous prions les internautes de rester polis. Il est interdit de soumettre du contenu discriminatoire, insultant ou inapproprié, qui pourrait être retiré du site à notre discrétion.

Nous ne sommes pas responsables des opinions ou du contenu soumis par les internautes.

Tout commentaire d'organisme faisant la promotion d'activités illégales ou de services / produits commerciaux sera retiré du site.

2 Réponses à : Depuis quand parle-t-on français au Nunavut?

  1. Pierre Rousseau dit :

    Ça fait longtemps que la francophonie est présente au Nunavut (autrefois partie des Territoires du Nord-Ouest). Pensons aux travaux de l’université Laval qui est impliqué en culture et traditions des Inuit, en particulier Bernard Saladin d’Anglure et Louis-Jacques Dorais ainsi que la professeur Michèle Therrien de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris qui enseigne l’inuktitut et favorise les échanges entre la France et le Nunavut. Quand je vivais à Iqaluit, la communauté francophone comptait pour la moitié de la population non-inuite, jusqu’à ce que les services téléphoniques soient transférés de Bell à Northwestel (Bell, de Montréal, avait plusieurs employés francophones à Iqaluit qui sont partis après le transfert). J’ai d’ailleurs participé à une émission radio sur France-Culture en 1991 où on parlait de la justice «volante» dans l’Arctique canadien.

  2. Philippe Daoust dit :

    @Pierre Merci de partager vos connaissances sur le sujet et votre expérience sur le terrain. Il est toujours bon de constater que les Francophones n’ont pas froid aux yeux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notre Blogueur

Rédacteur professionnel et amoureux des mots, notre blogueur Philippe Daoust n'hésite pas à sortir des sentiers battus et demeure à l'affût de tout sujet d'intérêt pour la communauté francophone et francophile du Canada.

Vous avez un sujet à lui soumettre? N'hésitez pas à communiquer avec lui par courriel.

Catégories

Centre Nav
Collège la Cité

Participez! rvf.ca/campagne