Dualité linguistique : à nous la parole!

Le gouvernement fédéral a lancé cette semaine une série de consultations sur les langues officielles du pays. Ces consultations viendront faire le point sur la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne qui vient à échéance en mars 2013. À nous de jouer, partout au pays!

La première consultation a eu lieu à Moncton, le 22 mai. Les représentants du gouvernement s’arrêteront ensuite dans les grandes villes des provinces et territoires : Victoria, Edmonton, Regina, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Sudbury, Québec, Montréal, Fredericton, Halifax, Charlottetown, St. John's, Whitehorse, Yellowknife et Iqaluit. De plus petites communautés du pays pourraient s’ajouter à la liste.

En ligne

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, un questionnaire en ligne vous permet de partager votre point de vue. Venez partager votre opinion quant aux défis et aux priorités liées aux langues officielles, à la dualité linguistique et aux communautés francophones ou anglophones en situation minoritaire.

Voici un aperçu des questions auxquelles vous serez invité à répondre en remplissant ce questionnaire :

 • Quels seraient les enjeux à prioriser afin de mettre en valeur la dualité linguistique?

• Quels sont les défis liés à l’amélioration de l’accès et de la qualité des services dans la langue de la minorité?

• Comment peut-on assurer une plus grande efficience dans la livraison des programmes dédiés aux langues officielles?

Les budgets sont là

Grâce à vos réponses, le gouvernement pourra avoir une meilleure idée à savoir où investir l’argent consacré aux langues officielles au cours des prochaines années. Depuis 2008, un investissement de 1,1 milliard de dollars dédié à la dualité linguistique a permis d’offrir programmes et services aux communautés en situation linguistique minoritaire au Canada.

• Dualité linguistique : 273,5 M$

• Initiatives jeunesse : 292,5 M$

• Coopération intergouvernementale : 22,5 M$

• Santé : 174,3 M$

• Justice : 90,5 M$

• Immigration : 30,0 M$

• Petite enfance, famille et alphabétisation : 25,0 M$

• Arts et culture : 18,5 M$

• Développement économique : 99,5 M$

• Développement communautaire : 22,5 M$

• Avantages économiques : 28,0 M$

• Gouvernance : 33,0 M$

Quelles sont vos priorités? C’est le moment idéal de les partager. Qui sait? Votre opinion pourrait faire toute la différence.

Philippe Daoust