Caractéristiques

Au recensement de 2011, la communauté acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard comptait 4 905 personnes ayant le français comme première langue officielle.
Les Acadiennes et les Acadiens se concentrent principalement dans le comté de Prince, en particulier dans la région Évangéline.
L’Île-du-Prince-Édouard est connue comme étant le berceau de la Confédération canadienne, en 1864.

drapeau

Organisme francophone porte-parole

logo

La Société Saint-Thomas-d’Aquin est née en 1919. Lors d’un congrès destiné à la fondation d’une société chargée du « prélèvement de fonds destinés à l'éducation de la jeunesse acadienne », le besoin d’un tel organisme se fait sentir. Ayant comme objectif principal le recueillement de fonds pour l’instruction des jeunes acadiens, la Société vise plutôt le plein épanouissement de la vie française et acadienne à l’Île-du-Prince-Édouard. Les appuis généreux ont permis à la Société de se doter de bases plus solides, pour pouvoir devenir aujourd’hui le principal porte-parole de la communauté acadienne à l’Île-du-Prince-Édouard.
Twitter : @commSSTA

Immigration

La Coopérative d’intégration francophone (CIF) de l’Île-du-Prince-Édouard est l’organisme d’accueil et d’établissement des nouveaux arrivants francophones dans la province. Son principal mandat est d’aider les nouveaux arrivants d’expression française qui viennent s’établir à l’Île-du-Prince-Édouard afin de faciliter leur intégration sociale, économique, éducationnelle et culturelle. La Coopérative travaille aussi à sensibiliser la population d’accueil à la diversité aux bienfaits de l’immigration et à l’importance de l’immigration francophone. La CIF coordonne aussi le réseau en intégration francophone de l’Î.-P.-É.
Information au www.tonile.ca, Twitter : @CIFIPE

Tourisme

Un voyage à l’Î.-P.-É., c’est plus que des falaises rouges, des plages de sable paisibles et de douces collines vertes... plus que des fruits de mer frais, des artisans créatifs et du golf de renommée mondiale... c’est tout ça, et un petit quelque chose en plus. Vous serez accueillis à bras ouverts dans les bateaux, les studios, les maisons et dans les cœurs des acadiens qui y habitent.
Information au www.tourismpei.com, Twitter : @tourismpei

Français langue seconde - immersion

Pour les intéressés au français en tant que langue seconde, des organismes existent afin de faciliter l’accès à l’apprentissage de la langue de Molière. C’est le cas de l’organisme Canadian Parents for French, qui se trouve à Charlottetown qui est en collaboration avec plusieurs écoles d’immersion à l’Île.
Twitter : @CPF_PEI