Médias sociaux : menace ou opportunité?

À l’heure où Facebook est devenu le média social le plus populaire de la planète avec environ 800 millions d’utilisateurs, on peut se demander quelle place prendront la Francophonie et la langue française dans ce nouvel univers virtuel. Doit-on se méfier des nouveaux médias ou, au contraire, doit-on croire en leur potentiel de rejoindre le monde entier en quelques clics?

Je ne crois pas que la langue française soit la seule langue qui devra se méfier des nouveaux médias, mais il y a encore du travail à faire : raccourcis, anglicismes, écriture phonétique, traductions douteuses, etc. Je crois que nous avons tous un rôle à jouer pour permettre à la langue française de conserver ses lettres de noblesse dans un monde virtuel où tout est permis, ou presque.

Univers numérique

Je ne suis pas le seul à me poser des questions quant à l’avenir de la langue française dans les nouveaux médias. Le prochain Forum mondial de la langue française qui se tiendra à Québec en juillet 2012 traitera justement du « Nouvel univers numérique ». Ce sera l’occasion de débattre du sujet avec une perspective internationale et de voir comment mettre en valeur la langue française à une époque où tout va très vite et que les informations se bousculent.

Tirer profit des nouveaux espaces

D’un autre côté, les médias sociaux et les nouvelles technologies permettent de voyager sans bouger. Il est maintenant possible de se rassembler et de partager de l’information dans tous les continents. Facebook, Twitter, les blogues et les autres sites Internet n’ont pas de frontières. Est-ce qu’ils représentent des espaces où tous les débats sont possibles? Favorisent-ils l’épanouissement de groupes d’intérêts communs comme celui de la Francophonie?

En fouillant dans Internet, je me suis vite rendu compte que les médias sociaux pouvaient jouer un rôle important dans le développement de la Francophonie. J’ai vu qu’en Bosnie-Herzégovine, l’Association franco-bosnienne tiendra bientôt une conférence au sujet de la relation entre la Francophonie et les nouveaux médias. Cette conférence traitera principalement rôle grandissant des nouveaux médias dans le dialogue interculturel avec les pays francophones.

La Francophonie et la langue française font donc face à un double défi par rapport aux nouveaux médias de communication : elles doivent conserver leurs acquis malgré la menace de la masse et profiter des nouveaux espaces pour s’épanouir.

En tant que Francophones, devrions-nous nous méfier de la menace ou sauter sur l’occasion pour éclore davantage?

P.-S. À titre informatif, voici la liste des sujets les plus partagés en français sur Facebook en 2011. Profitez-en aussi pour visiter la page Facebook des Rendez-vous de la Francophonie!

Philippe Daoust