Jocelyne Saucier reçoit le Prix des cinq continents de la Francophonie

Félicitations à l’écrivaine Jocelyne Saucier qui est récemment devenue la toute première lauréate québécoise du Prix des cinq continents de la Francophonie. L’histoire de son roman Il pleuvait des oiseaux, publié aux éditions XYZ, se déroule au nord de l’Ontario. Cet exil des grands centres a certainement séduit le jury dont le mandat était de mettre en lumière le talent d'un écrivain qui témoigne d'une expérience culturelle spécifique enrichissant la langue française.

Lors d’une entrevue à TV5 Monde, juste avant de recevoir son prix à Paris, Mme Saucier a tout de suite parlé de l’importance de la survie de la langue française dans son coin de pays. Son livre pourra maintenant voyager dans la Francophonie internationale ce qui permettra au monde entier de jeter un regard sur la réalité canadienne décrite dans le roman. « Ça me fait plaisir que ce roman éminemment nordique soit lu par des gens qui ont d’autres cultures, une autre perception de la vie… », raconte-t-elle.

À l’approche de la période des Fêtes, en regardant la neige tomber, pourquoi ne pas prendre quelques instants pour se reposer devant ce roman en regardant pleuvoir les oiseaux? On sera plongé dans un drame historique, en pleine forêt canadienne, à goûter au talent d’une écrivaine d’ici, saluée par toute la Francophonie!

Créé en 2001 par l’Organisation internationale de la Francophonie, le Prix des cinq continents met en valeur l’expression de la diversité culturelle et éditoriale de la langue française dans le monde.

Philippe Daoust