Le Chiac comme langue officielle?

Je vous présente aujourd’hui un reportage qui pourrait bien être la réponse aux coûts élevés du bilinguisme au pays! La Société Radio-Canada aurait-elle trouvé la solution miracle pour réunir les deux communautés linguistiques? Gardons le sourire et explorons cette possibilité!

Il est clair que si tout le monde parlait la même langue, les Canadiens pourraient économiser des millions de dollars! Bon, d’accord, il faudrait investir un peu pour amener toute la population à adopter le Chiac. Why not y réfléchir a little more?

Mais j’y pense, le Chiac ne serait pas l’unique solution! Le politicien Justin Trudeau avait récemment trouvé le moyen de rapprocher, lui aussi, les deux solitudes linguistiques en les réunissant l’une dans l’autre. Et que dire d’Elvis Gratton qui écrit directement « en bilingue pour sauver du temps »?

Un peu de sérieux!

Que l’on soit d’accord ou non avec les montants investis pour permettre aux minorités francophones et anglophones du Canada de recevoir des services dans leur langue, l’étude de l’Institut Fraser publiée cette semaine aura eu le mérite de relancer le débat et de soulever des questions pertinentes auxquelles on ne prend pas toujours le temps de réfléchir…

Philippe Daoust