Josée Poitras : une étudiante francophone à l’écoute!

IMG_2102Étudiante à la maîtrise en audiologie à l’Université d’Ottawa, Josée Poitras a quitté son Nouveau-Brunswick natal afin de poursuivre ses études dans le domaine de la santé. Voici un portrait de cette étudiante bilingue qui aime partager ses expériences avec les autres et qui est fière de pouvoir étudier en français.

« Je suis originaire de Bathurst, une petite ville au nord-est du Nouveau-Brunswick, raconte-t-elle. C’est une région assez bilingue. J’ai grandi avec un père francophone et une mère anglophone alors, j’utilise les deux langues depuis toujours. Mon éducation s’est faite en français et à la maison on parlait plus en anglais. »

Bachelière ès arts de l’Université de Moncton, Josée a ensuite poursuivi ses études universitaires à Ottawa dans le domaine de la traduction avant de se tourner vers l’audiologie. « Pour moi, le français est la langue dominante de mes études, précise-t-elle. Je voulais vraiment étudier en sciences, en français, puisque je viens d’une région où le bilinguisme est important. Je pourrais donc offrir des services dans les deux langues si je retournais travailler dans ma région après mes études. »

Engagée!

Grâce au Consortium national de formation en santé (CNFS) – volet Université d’Ottawa, les étudiants issus de communautés francophones en situation minoritaire peuvent avoir accès à des programmes d’études dans le domaine de la santé (Sciences de la santé, Sciences sociales et Médecine). Pour Josée, le CNFS joue un rôle déterminant dans ses études, voilà pourquoi elle participe pleinement aux activités qui lui sont proposées. « Le CNFS fait beaucoup de choses pour nous (les étudiants francophones), alors j’essaie de m’impliquer le plus que je peux dans leurs activités. »

À titre d’exemple, l’étudiante a participé à plusieurs conférences ou causeries organisées par le CNFS. Elle a également accompagné le CNFS dans des journées d’exploration de carrière d’élèves francophones du secondaire à Edmonton et à Caraquet. « À leur âge, je n’étais pas au courant des options que j’avais pour étudier en sciences de la santé, explique-t-elle. Ces événements sont l’occasion de leur faire découvrir toutes les possibilités qui s’offrent à eux pour des études en français dans le domaine de la santé. »

Ambassadrice!

Cette année, elle participe au projet Ambassadeur CNFS qui est une initiative mise en œuvre pour aider les étudiants inscrits dans un programme ciblé et originaires d’une province où le français est la langue minoritaire, à s’intégrer à leur nouveau milieu. Ainsi, un étudiant de 1re année est jumelé à un étudiant de 2e année afin de lui offrir du soutien et de l’orienter dans ses démarches pédagogiques et sociales. « Je sais ce que c’est venir d’une petite région et arriver à Ottawa dans la grande ville, raconte Josée. J’essaie de me rendre disponible pour ceux qui arrivent en répondant à leurs questions et en leur envoyant de l’information sur les activités à faire. C’est intéressant de pouvoir tisser des liens entre francophones! »

Soutien indispensable

Au cours de ses études en audiologie à l’Université d’Ottawa, Josée a reçu divers appuis financiers qui représentent pour elle un soutien indispensable. Elle a notamment pu bénéficier d’un appui financier pour ses frais de déplacement pour un stage qu’elle a fait dans sa province natale et d’une bourse d’été pour initiation à la recherche  d’un montant de 9500 $ pour son projet intitulé : Écoute de la parole en présence de bruit de fond.

Aussi, elle a pu recevoir un logiciel pour l’aider dans la rédaction de ses documents dans le cadre du projet Antidote du CNFS. « C’est super comme programme, commente Josée. Ça m’a beaucoup aidé à rédiger mes documents en français. Je ne remets maintenant plus jamais rien à mes profs avant d’avoir fait passer Antidote sur mes travaux! »

Le CNFS est fier de pouvoir compter sur une étudiante aussi engagée et souhaite bon succès à Josée pour le reste de ses études en français!

Le Consortium national de formation en santé – volet Université d’Ottawa est une initiative financée par Santé Canada dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013 – 2018 : éducation, immigration, communautés.

Philippe Daoust