Il n’y a pas d’âge pour apprendre le français!

Vous pensez peut-être que vos enfants ont passé l’âge d’apprendre le français. Comme adulte, vous avez depuis longtemps abandonné l’idée de vous remplir la tête d’un nouveau vocabulaire. Vous vous dites que ce serait bien trop compliqué… Vous avez fait plusieurs recherches sur le Web qui confirment vos théories. Pourtant, savez-vous que l’apprentissage d’une nouvelle langue aurait des effets bénéfiques sur le cerveau humain, et ce, peu importe l’âge?

Il est vrai que le cerveau des enfants peut devenir une véritable éponge en bas âge. Les enfants de 2 ou 3 ans auraient la capacité d’apprendre jusqu’à 40 nouveaux mots par jour dans leur langue maternelle et même dans une ou plusieurs autres langues.

Plus vite ils amorcent leur apprentissage d’une langue, plus facile ce sera pour eux. Vers l’âge de 6 ou 7 ans, l’apprentissage deviendrait plus ardu. Mais ce n’est pas une raison pour s’arrêter!

De fait, l’apprentissage d’une langue seconde ou même d’une troisième langue à l’âge adulte comporterait aussi des bienfaits importants pour notre cerveau et nos capacités cognitives en raison de la neuroplasticité (capacité du cerveau à s’organiser et à se réorganiser en fonction de l’expérience).

Avant 90 ans!

Parlez-en à Krishna Roy, une Américaine de 89 ans qui vit à Washington, qui a décidé d’apprendre le français il y a quelques semaines et qui peut maintenant tenir une conversation dans sa nouvelle langue! Elle passe l’été dans la ville de Québec pour réaliser son rêve de parler français.

Rencontrée dans sa classe par une journaliste de Radio-Canada, Mme Roy a indiqué qu’elle voulait apprendre le français par simple plaisir. « J'aime beaucoup le français, parce que c'est une langue très belle, très musicale, une langue très poétique », dit-elle.


Sources :