La Francophonie à la tête du monde?

Ici, la politique peut rester au vestiaire. Pourtant, ce dimanche, la suprématie de la Francophonie se jouera sur un grand terrain vert alors que tous les yeux de la planète foot seront rivés sur la finale de la Coupe du Monde de la FIFA. Les Bleus, membres de l’équipe nationale de la mère patrie francophone, tenteront de mettre la main sur le trophée le plus populaire du globe! 

Est-ce que tous les francophones du Canada se rangeront derrière leurs compatriotes de la France le temps d’un match?

Chose certaine, nos cousins français de la région d’Ottawa ont répondu en grand nombre à l’invitation de leur ambassadrice d’aller encourager leur équipe dans les Jardins de la Résidence de France, rue Sussex.

L’invitation publiée en ligne sur le site Web de l’Ambassade affichait complet après seulement quelques heures!

À Vancouver, les francophones étaient déjà très nombreux à démontrer leur appui à l’équipe française. Plus de 250 personnes ont célébré la victoire de leur équipe lors du match des quarts de finale contre l’Uruguay, le 6 juillet, en compagnie du Consul général de France.

Consolation bleutée

Puisque leur équipe nationale n’arrive pas à se qualifier au plus important tournoi sportif de la planète depuis plus de 30 ans (les Canadiens sont bien meilleurs avec des patins dans les pieds!), les amateurs francophones du Canada n’ont d’autre choix que de se tourner vers les Français pour faire bouillir leur passion du football.

Cette année, 20 ans après leur conquête de la Coupe du Monde, les Français pourraient faire vibrer une fois de plus tous leurs compatriotes s’ils remportent la finale contre la Croatie.

Dans leur salon ou ailleurs, gageons que plusieurs fanatiques de soccer canadiens se joindront aux ressortissants français et à tous les citoyens de la France pour crier « Allez les Bleus » tous en cœur!