Rencontres au Sommet

Aujourd’hui et demain, plusieurs femmes et hommes politiques de partout à travers le monde participent au 17e Sommet de la Francophonie. Nos représentants du Canada, menés par le premier ministre Justin Trudeau, sont en Arménie où se tient cette réunion organisée tous les deux ans par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). À quoi peut-on s’attendre de ce rassemblement mondial cette année?

Le Sommet de la Francophonie de l’OIF, c’est tout simplement la conférence la plus importante pour tous les chefs d’État et de gouvernement des pays francophones. C’est « l’instance suprême » de la Francophonie!

Il est donc tout à fait naturel que le Canada y soit bien représenté. Notre premier ministre est notamment accompagné de Mélanie Joly, ministre des Langues officielles et de la Francophonie. Des représentants du Québec et du Nouveau-Brunswick ont eux aussi une place de choix autour de la table alors que ceux de l’Ontario y participe à titre d’observateurs.

Points à surveiller

Ce sommet pourrait être la dernière rencontre dirigée par la secrétaire générale, la Canadienne Michaëlle Jean. C’est la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo qui lui succédera vraisemblablement.

Le gouvernement du Canada a choisi de se rallier au reste des chefs d’État pour obtenir un consensus international qui penche plutôt vers la nomination de la candidate rwandaise.

Vidéo : la place du français dans le monde en 2018

Parmi les autres points à surveiller durant cette réunion, mentionnons que l’OIF y présentera sa programmation et son budget pour les quatre prochaines années. Les élus canadiens s’attarderont au renforcement socio-économique des femmes et des filles, à la croissance économique verte, à la paix et à la sécurité.

« En tant que ministre responsable de la Francophonie, mon mandat est de défendre, de renforcer et de promouvoir nos communautés de langue officielle, l’utilisation de la langue française et la culture francophone dans le monde entier. Dans le cadre de sa participation au sein de la Francophonie, le Canada accorde, comme toujours, une grande importance aux valeurs de la Francophonie, dont la promotion de la paix, la démocratie et les droits de la personne font partie intégrante. Ces valeurs seront au cœur de nos interventions lors du Sommet de la Francophonie. » - Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

Il est à noter que l’OIF regroupe 84 États et gouvernements répartis sur les cinq continents.

Plus de détails à propos du Sommet de la Francophonie 2018 ici.

Philippe Daoust