Une ville ontarienne devient Dallas des années 60 pour une série Netflix

L’une des plus grosses séries créées par Netflix a procédé au tournage de plusieurs de ces scènes dans une ville Ontarienne. En 2019, 45 millions de téléspectateurs avaient visionné la première saison d’Umbrella Academy dès le premier mois de sa diffusion. Les amateurs de fictions étaient au rendez-vous pour la série adaptée de bandes dessinées publiées par Dark Horse Comics.

Pour le tournage de sa deuxième saison sortie le 31 juillet 2020, la majorité du tournage s’est effectué à l’ouest de Toronto, soit à Hamilton. La première saison a également eu plusieurs prises de vues dans cette ville… Même que l’endroit est tombé dans l’œil des cinéastes d’autres productions par le passé! Pour Umbrella Academy, la ville s’est transformée en Dallas au Texas. Avec une équipe de tournage de quelque 120 personnes sur place, Hamilton a engrangé près de 20 millions de dollars en revenus avec entre autres les repas dans les restaurants locaux.

Lors du visionnement de la série, les résidents ou les habitués de cette ville peuvent reconnaitre plusieurs lieux. L’hôtel de ville, la taverne Vienna de la rue Grenfell, le pont pour pétions de Emerald Street et la devanture du Furlan Conservation sur Barton St sont parmi les nombreux endroits utilisés comme scènes. La rue Ottawa est aussi en vedette à plusieurs occasions dans la deuxième saison, présentant un quartier des années 60.

Parmi les acteurs se trouve également une facette ontarienne alors qu’on y voit apparaître Colm Feore qui a grandi à Windsor et la version plus jeune du personnage de Vanya, T.J  McGibbon, née à Oakville. Notons également la présence d’Ellen Page, la version adulte de ce dernier personnage, qui est originaire d’Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Bref, une belle vitrine canadienne qui risque d’attirer les fans de la série dans les rues d’Hamilton pour se plonger dans l’univers d’Umbrella Academy.

Vanessa Lisabelle, blogueuse

Image: Reddit