Le 25 septembre, j’achète un livre franco-ontarien

Avec l’arrivée de l’automne, la tendance est à rester chez soi à profiter du chauffage accompagné d’un café ou d’un thé, emmitouflé dans les couvertures. C’est le moment idéal pour se plonger dans des séries télévisées, préparer des potages et faire un peu de ménage. Mais surtout, c’est une saison parfaite pour se remettre à la lecture si ce l’était moins en période estivale.

Ce qui en fait une bonne raison pour participer à la journée Le 25 septembre j’achète un livre franco-ontarien. Eh oui, il existe une journée pour encourager les plumes francophones de l’Ontario. Bien que vous puissiez en acheter à longueur d’année, cette fois c’est l’occasion de créer un rendez-vous pour stimuler la vente de livre de ces auteurs. C'est comme une grosse vague d’amour en 24 heures!

Créée en 2015, cette journée spéciale est venue de l’auteure et rédactrice Mireille Messier. Depuis quelques années existe une journée pour acheter un livre québécois, soit le 12 août. Le succès de ce rendez-vous annuel a fait écho pour Mireille Messier qui s’en est inspiré pour offrir une tout aussi belle tribune pour les auteurs franco-ontariens. Il faut savoir que le choix de cette date ne s’est pas fait au hasard. C’est ce même jour, en 1975 que le drapeau franco-ontarien a été dévoilé à Sudbury. En 2010, le 25 septembre est devenue la Journée officielle des Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

Le site des Libraires propose une panoplie de livres en tout genre d’auteurs franco-ontariens. Après avoir consulter la liste, mon intérêt s’est arrêté sur trois lectures que je vous propose d’également y jeter un coup d’œil. Qui sait, ce sera peut-être votre livre coup de cœur de l’automne!

  • Livre jeunesse : La plus grosse poutine du monde d’Andrée Poulin
  • Poésie : Fragments de ciel de Daniel Groleau Landry
  • Roman : Le jeu de la musique de Stéfanie Clermont

Vous pourrez partager vos propres découvertes avec le mot-clic #MonLivreFO ce 25 septembre ou encore n’importe quand dans l’année! ;)

Vanessa Lisabelle, blogueuse

Image: Sincerely Media sur Unsplash