Il était une fois… l’Acadie!

J’ai visité le Nouveau-Brunswick une première fois lorsque j’avais 7 ans. Je n’ai pas énormément de souvenirs de ce voyage, mais une chose m’a marquée et ce n’est pas le homard géant de Shédiac! Du haut de mes 7 ans, c’est les gens, leur chaleur, leur accueil et leur bonté qui m’ont frappé.

Des années plus tard, je me suis dit que peut-être était-ce ma naïveté d’enfant qui avait embelli la chose. En 2019 j’ai eu l’occasion d’y retourner en plus de visiter toutes les autres provinces des maritimes. À mon grand bonheur, ma perception de lorsque j’avais 7 ans n’avait pas été fausse. J’avais l’impression de retrouver une grande famille que je n’avais pas vue depuis belle lurette et de me sentir à ma place. Que dire des échanges avec certains comédiens du Pays de la Sagouine à Bouctouche! Ou même d’avoir un cours 101 par des amis de Shédiac sur la vraie technique pour manger un homard!  Vous comprendrez donc que mon amour pour l’Acadie, autant l’endroit que ses personnes, est très grand.

Acadien de cœur et d’origine

Si vous tentez de trouver l’Acadie sur une mappe monde, vous risquez de chercher longtemps. Ce n’est ni un continent, ni un pays, ni une ville, mais plutôt une région qui englobe Le Canada Atlantique. En ces lieux y vivent plus 300 000 francophones, incluant des Acadiens, partagés entre le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador. Toutefois, la communauté acadienne est bien plus large en étant dispersée ailleurs au Canada et même aux États-Unis. Un sentiment fort d’appartenance auprès d’un total de plus de 3 000 000 Acadiens dans le monde, fières de leur origine et de leur histoire. Je vous propose donc que nous nous préparions à ce voyage au cœur de l’Acadie, en revenant au tout début de cette histoire.

Qui sont les Acadiens ?

Si nous remontons aux origines mêmes des Acadiens, nous devons faire un premier voyage dans le temps, il y a des centaines d’années de l’autre côté de l’Atlantique. Selon des documents d’époques, il a été possible de retracer la provenance de nombreux Acadiens qui sont arrivés de la France. Une colonie française fut fondée sur l’actuel territoire des maritimes de l’Est canadien, avec 89 familles qui seraient les touts premiers ancêtres de près de la moitié des Acadiens de nos jours.

On y retrouve notamment les Brault, Landry, Savoie, Belliveau, Leblanc et Blanchard qui sont des noms encore très répandus aujourd’hui.

Il est sans savoir que l’origine d’une autre partie des Acadiens demeure floue suite à la disparition de nombreuses archives au fil des années et évidemment lors de la déportation en 1755. Il a toutefois été possible de déterminer que certaines familles sont d’origine anglaise, basque, croate, écossaise, espagnole et plus encore.

Bref, les années passèrent et la première colonie acadienne s’est dispersée sur tout le territoire des maritimes, en commençant par les côtes de la Nouvelle-Écosse. D’ailleurs, saviez-vous qu’à cette époque, le Canada et l’Acadie étaient deux colonies distinctes de la Nouvelle-France ?

Aujourd’hui, les Acadiens sont décrits principalement comme étant des francophones de la région acadienne.

Vanessa Lisabelle, blogueuse