L’Acadie: un drapeau et une histoire

Avec des origines, une histoire et un accent qui leur sont propres, les Acadiens ont pu officialiser leur drapeau en 1884. C’est lors de la deuxième Convention nationale acadienne à Miscouche, à l’Île-du-Prince-Édouard, que ce symbole a marqué le début d’une autre histoire, celle de leur identité. Évidemment, elle était déjà bien présente depuis plusieurs années, mais le drapeau était un symbole fort, ainsi qu’un hymne national.

Cette décision a pris naissance avec la volonté des Acadiens de se démarquer du reste, d’avoir leur propre identité dans une réalité majoritairement anglophone, et où la francophonie est surtout représentée par le Québec. C’est donc à la première Convention en 1881 à Memramcook, au Nouveau-Brunswick, que le projet identitaire a débuté. D’abord, le 15 août fut déterminé comme la date pour célébrer la fête nationale des Acadiens, puis, trois ans plus tard, l’abbé Marcel-François Richard propose un modèle de drapeau tricolore français avec une étoile.

Si les couleurs des bandes rappellent le drapeau de la France, ce n’est pas une coïncidence !

L’abbé tenait d’abord à rappeler leur provenance, puisque les Acadiens sont majoritairement descendants de Français. L’étoile quant à elle, signifie l’étoile de Marie, Stella Maris.

Malgré certaines oppositions au fil des années, entre autres à la représentation religieuse, le sentiment d’appartenance des Acadiens se renforcit. La population s’identifie au drapeau et à ses couleurs qui deviennent rapidement un symbole fort et représentatif des Acadiens. Encore aujourd’hui, lorsque nous voyons un drapeau tricolore orné de son étoile, même sur une plaque d’immatriculation, nous savons aussitôt qu’il y a un Acadien non loin !

Vanessa Lisabelle, blogueuse

Image: Rachelle Richard-Leger, CMA