La Semaine de l’éducation en français en Nouvelle-Écosse

En Nouvelle-Écosse, la population acadienne et francophone se rassemble chaque année afin de célébrer et de promouvoir les multiples opportunités d’éducation en français, disponible pour tous les âges, et ce, à travers la province. La Semaine de l’éducation en français vise à sensibiliser la population à toutes les opportunités d’apprentissage en français, que ce soit par la littératie familiale, le développement de la petite enfance, les écoles de la prématernelle à la 12e année, les études postsecondaires, l’éducation aux adultes, etc.

L’année 2021 marque la 15e édition de cette série d’activités et cette année, elle est soulignée par deux dates importantes. En 1981, il y a 40 ans, un amendement à la Loi sur l’Éducation confère un statut légal à l’école acadienne, permettant l’enseignement en français où le nombre d’élèves francophones le justifie et autorise la création d’une école acadienne. Avant cette date, la Loi Tupper empêchait la création d’écoles francophones. En 1996, il y a 25 ans, le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) est né, reflet de l’action communautaire soutenue pour le droit à la gestion des écoles francophones.

Cette année, vu les circonstances particulières, la Semaine de l’éducation en français, célébrée du 8 au 12 mars dernier, s’est tournée vers les plateformes virtuelles, permettant le développement de nouvelles idées créatives. Le CSAP et une dizaine d’organismes partenaires de la communauté acadienne et francophone de la province ont collaboré avec différentes personnalités afin de créer des activités interactives et dynamiques où les élèves de nos écoles de toutes les régions pouvaient participer et ressentir leur sentiment d’appartenance à une plus grande communauté qui s’étend au-delà des murs de leur école.

Lors des consultations menées à l’automne, les élèves ont identifié la mise en valeur des liens entre les jeunes des diverses régions comme un élément clé pour les activités. À ces fins, nous avons organisé plusieurs activités où les élèves de différentes écoles et salles de classe pouvaient se voir et communiquer avec le grand groupe par l’entremise du clavardage:

  • Une pause-mouvement provinciale avec l’olympienne Kim St-Pierre, en partenariat avec BOKS Canada, a fait bouger tout le monde pour bien commencer la semaine.

  • Les élèves des écoles secondaires ont eu le grand plaisir de participer à un spectacle interactif en direct avec Improtéine, grâce à un partenariat avec le Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse (CJP).

  • Un grand rassemblement dansant avec plus de 200 classes connectées, en partenariat avec la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE), a mis en vedette le lancement de la vidéo « La Grande danse » produite par des artistes acadien(ne)s. Des élèves de plus d’une dizaine d’écoles, ainsi que des membres du personnel du CSAP, ayant appris la chorégraphie conçue par Amber d’Entremont, ont partagé des enregistrements vidéos de leur interprétation de la danse, le tout étant intégré dans cette vidéo montée par Adam Coulstring, sur la chanson « Les bateaux dans la baie » de P’tit Belliveau.

  • Une Rencontre interprovinciale d’improvisation, animée par Improvisation NB et organisée par le CJP en collaboration avec le CSAP, JAFLIPE et la Commission scolaire de langue française (CSLF) de l’Île-du-Prince-Édouard, a vu plus d’une douzaine de jeunes des deux provinces faire de l’Impro à distance avec de nouvelles techniques développées par Impro NB.

  • Le CSAP, l’Université Sainte-Anne et tous les partenaires de la Semaine de l’éducation en français ont collaboré pour produire une série de capsules vidéos où des personnes de tous les âges démontrent l’importance de l’éducation en français et l’impact dans leur vie. Les trois capsules seront disponibles sur notre chaîne Youtube d’ici la fin du mois de mars. Également, afin de rejoindre le plus grand nombre, nous avons produit une vidéo promotionnelle en anglais afin de diffuser sur les ondes de CTV

La devise de l’Acadie est « L’union fait la force » et cet effort commun pour faire vibrer les espaces francophones partout dans notre province en est une démonstration!

Pour en savoir plus sur le CSAP, rendez-vous sur notre site internet ou suivez-nous sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et Youtube).