Un projet pancanadien pour la petite enfance des communautés francophones en situation minoritaire

On connait tous dans notre entourage une éducatrice ou un éducateur de la petite enfance, ne serait-ce que celles et ceux qui prennent en charge nos tout-petits. Mais saviez-vous que cinq partenaires nationaux travaillent ensemble et coordonnent leurs efforts pour améliorer l’offre de services de qualité en petite enfance et l’accès à ces services au sein des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM)?

Leur objectif? Mettre en œuvre des initiatives destinées au développement de la petite enfance et des services de garde en français ainsi qu’à l’amélioration de la santé et du bien-être des jeunes enfants dans les CFSM au Canada.

 

Un projet novateur et rassembleur par et pour les CFSM

Dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 (PALO) : Investir dans notre avenir, l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) a obtenu un financement d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) pour mettre en œuvre le projet « Formation et renforcement des capacités des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance », en collaboration avec ses partenaires du Comité de gestion national en petite enfance, soit la Commission nationale des parents francophones (CNPF), la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF), le Réseau de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE Canada) et la Société Santé en français (SSF).

Le projet a déjà permis la réalisation d’un état des lieux du secteur de la petite enfance, qui a mis en lumière des faits indéniables :

  • Pénurie chronique de personnel qualifié;

  • Absence de formations initiales ou de formations permettant d’accéder aux niveaux supérieurs de certification en français dans certaines régions;

  • Formations inadaptées à la réalité des communautés francophones en situation minoritaire.

 

Après un premier appel de propositions lancé en 2019 et s’articulant autour de 2 axes - élaborer des formations adaptées aux besoins des CFSM et assurer, au moyen de la formation initiale et continue, le recrutement et le maintien en poste des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance – ce sont 24 projets pilotés par 22 sous-bénéficiaires qui sont lancés dans plus de 40 communautés francophones en situation minoritaire, pour un montant de 8 M$.

Divisés en sept principaux champs d’action – formation initiale, formation en sécurité linguistique, formation continue, formation en construction identitaire, reconnaissance des acquis, subventions de suppléance pour les employeurs ou d’appui à la formation, recrutement et maintien en poste des éducatrices et éducateurs de la petite enfance – ces projets vont permettre d’augmenter l’offre de formations et le nombre de professionnels de la petite enfance formés.

Un Symposium national en petite enfance

Et parce qu’à plusieurs, on va encore plus loin, l’ACUFC, en collaboration avec ses partenaires nationaux, organisera les 12 et 13 mai prochain le premier Symposium national en petite enfance. Présenté en mode virtuel, l’évènement portera sur les pratiques exemplaires en formation des éducatrices et éducateurs et sur les perspectives intersectorielles relatives aux services à la petite enfance dans les communautés francophones en situation minoritaire. Un moment d’échange entre professionnels pour le bien de l’ensemble des communautés francophones et acadiennes.

Pour en savoir plus sur les projets en cours dans votre région ou pour obtenir plus d’information sur le Symposium, visitez le ACUFC.ca/petiteenfance.

Un texte de l'ACUFC