Le savoir mi’kmaw en biologie à l’université grâce à une étudiante de la Nouvelle-Écosse

À l’école on m’a toujours dit qu’apprendre le passé permet de comprendre le présent et préparer le futur. C’était surtout l’explication première de mon professeur d’histoire pour que les étudiants écoutent en classe ! Toutefois, une étudiante de la Nouvelle-Écosse a décidé d’appliquer cette idée afin de remédier à un problème présent depuis plusieurs années.

Leah Creaser, 26 ans, est étudiante en biologie à l’Université Acadia à Wolfville. Cette dernière est également membre de la Première Nation d’Acadia et présidente de l’Indigenous Students Society de l’université. Lors de ses cours, elle a réalisé qu’il manquait un élément important à ce qui était enseigné aux étudiants. En entrevue à Radio-Canada, elle a dénoncé le manque de reconnaissance des peuples autochtones. Comment ? Par exemple, dans un cours sur l’identification des plantes en première année, le professeur expliquait comment les Mi’kmaq utilisaient certaines plantes depuis plusieurs années. Toutefois, l’explication s’arrêtait là. C’était en quelque sorte une frustration pour Leah qui aurait aimer qu’on souligne davantage l’apport des Premières Nations dans ce volet.

En troisième année, l’un de ses professeurs lui a alors proposé de créer son propre laboratoire sur le même sujet, mais en se basant sur les connaissances traditionnelles mi’kmaw. Plus que motivée,  Leah a élaboré plusieurs cours qui ont été donnés en expérimentation quelque temps après aux étudiants de première année. Dans ce nouveau cours, ils ont pu apprendre à identifier les plantes et à les nommer en mi’kmaw et en anglais, puis découvrir les médicaments qui en sont dérivés. Le projet test a rapidement intégré le calendrier de la première année en biologie, devenant maintenant un cours obligatoire dans ce secteur à l’Université Acadia.

D’autres notions sont enseignées dans ce cours, qui assurément changera la vision de plusieurs étudiants probablement futurs experts en biologie avec un savoir encore plus grand!

Sans surprise, Leah Creaser a été sélectionnée comme leader étudiant visionnaire au Prix National d’excellence 3M. Félicitations!

Vanessa Lisabelle, blogueuse

Image: Leah Creaser - Facebook