Ressources Communautés

Alberta

Caractéristiques

Aujourd’hui au Canada, l’Alberta compte le plus grand nombre de personnes, après l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, qui ont le français comme première langue officielle parlée et qui vivent dans une communauté de langue officielle en situation minoritaire. Selon les données du recensement de 2021 de Statistique Canada, environ 79 965 (1,88 %) personnes ont le français comme première langue officielle parlée, 88 005 (2,06 %) affirment que le français est leur langue maternelle et 261 435 (6,13 %) disent connaître le français.

Quatre municipalités sont officiellement bilingues : Beaumont, Legal, Falher et Plamondon.

En 2017, l’Alberta s’est dotée d’une Politique en matière de francophonie afin d’accroître l’offre de services en français dans la province et d’avoir ainsi la chance d’obtenir davantage de fonds du gouvernement fédéral à cette fin. De plus, le 1er mars 2018, la province a proclamé le mois de mars Mois de la francophonie albertaine.

Organisme francophone porte-parole

L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est fondée le 15 juillet 1926 afin de favoriser un sentiment d’appartenance communautaire chez les francophones de l’Alberta. L’ACFA approche donc de son 100e anniversaire! Fait intéressant : le 15 avril 1964, le gouvernement de l’Alberta reconnaît officiellement l’ACFA en tant qu’organisme porte-parole de la francophonie albertaine en adoptant une loi la constituant en corporation. Cette loi confère à l’ACFA le pouvoir d’incorporer d’autres organismes. L’ACFA rallie les forces vives de la société en vue de protéger les acquis, fait avancer les droits et accroît la vitalité de la collectivité francophone en Alberta. Forte du mandat et de la confiance que lui accorde l’ensemble de la francophonie albertaine, l’ACFA :

  • promeut activement la vision globale de la communauté francophone de l’Alberta;
  • rassemble, concerte, mobilise, appuie et inspire les forces vives de la communauté;
  • assure la protection des acquis et l’avancement des droits linguistiques de tous les francophones de l’Alberta;
  • agit à titre de porte-parole politique concernant les enjeux ayant un impact sur la francophonie albertaine.

Immigration

La communauté franco-albertaine a mis en place des processus d’accueil pour guider et orienter les nouveaux arrivants dans leurs démarches d’installation et d’intégration. Par ailleurs, le Réseau en immigration francophone de l’Alberta (RIFA) appuie la communauté dans la mise en œuvre des plans d’action communautaires visant l’accueil, l’établissement et l’intégration réussis des nouveaux arrivants. Le RIFA a la responsabilité de solliciter et de favoriser l’engagement de tous les acteurs clés de la province afin de maximiser leur contribution au succès de l’immigration francophone.

Tourisme

L’Alberta, c’est beaucoup plus que les Rocheuses. Bien que celles-ci représentent un attrait touristique important (et tellement fabuleux!), il n’en demeure pas moins que le parc national Banff n’est pas le seul attrait de la province. Plusieurs activités à caractère culturel francophone sont présentées, dont la Fête franco-albertaine, le Festival du canoë volant, le Festival des sucres de Calgary et le Carnaval de St-Isidore. Laissez-vous charmer par mille et un trésors cachés et découvrez une panoplie d’activités francophones!

Pour plus de détails, consultez Salut Canada.

Éducation

La province compte 42 écoles francophones, le Centre francophone d’éducation à distance, quatre conseils scolaires francophones, près d’une quarantaine de garderies et prématernelles, un établissement d’enseignement postsecondaire de langue française ainsi que 215 écoles qui offrent des programmes pour les personnes qui apprennent le français (p. ex., immersion française).