Terre-Neuve-et-Labrador

Caractéristiques

La communauté comptait, en 2016, plus de 3 000 personnes ayant de français comme langue maternelle et plus de 26 000 ayant une connaissance du français. C’est en 1984 que le village de La Grand’Terre voit l’ouverture de la première école francophone de la province. La première levée du drapeau officiel francophone de Terre-Neuve-et-Labrador s’est fait en 1987.

Organisme francophone porte-parole

La Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL) est créée en 1973. À ce moment, un programme d’immersion française est mis en place puisque le gouvernement provincial refusait de subventionner la création d’écoles francophones. Les années suivantes, plusieurs réussites pour les francophones ont été relevées, comme la construction de centres scolaires et communautaires, la signature d’ententes avec le gouvernement fédéral et bien plus. La FFTNL travaille à la défense et à la promotion des droits et intérêts de la communauté francophone et acadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle intervient pour revendiquer les droits des francophones en situation minoritaire. Sa mission est de promouvoir la francophonie de la province et de faciliter son développement.

Immigration

Terre-Neuve-et-Labrador accueille chaleureusement tous les nouveaux arrivants dans la province et valorise leurs contributions sociales, culturelles et économiques au sein de la province (en français autant qu’en anglais). La FFTNL trouve primordial de s’ouvrir sur le monde et de contribuer à l’épanouissement des individus pour grandir collectivement. Elle a à cœur l’intégration des nouveaux arrivants. Elle sait qu’il faut du courage pour s’installer dans un nouveau pays, mais que la province offre une multitude de possibilités stimulantes et que les apports des immigrants francophones seront extrêmement bénéfiques pour la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador.

Tourisme

Terre-Neuve-et-Labrador est une province imprégnée de l’histoire francophone. Effectivement, dès le début du 16esiècle, Jacques Cartier fait escale à Terre-Neuve. Certains noms de villes témoignent du passage de Bretons, de Normands et de Basques. Vous pouvez y découvrir les anciennes huttes vikings, le lieu historique national de Port au Choix, les carrières de pierres à savon, le musée Mary March et la tour Cabot. D’ouest en est, du Labrador à Saint-Pierre et Miquelon, une tonne de découvertes vous attend!

Éducation

Pour une éducation complète en français, le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador est le responsable de la maternelle à la 12e année. Cinq écoles publiques non-confessionnelles sont sous sa gouverne au Labrador, sur la péninsule de Port-au-Port et à St. John’s. Des programmes d’immersion française sont également disponibles dans 72 écoles de la province. Dès la maternelle, les élèves sont invités à apprendre en français, et à en faire une langue parlée dans la vie courante.